“Rue Barcelona”

Avec une sélection de dix artistes, “Rue Barcelona” vous invite à un voyage à travers les trente dernières années de l’Art Urbain dans la capitale catalane. Les œuvres exposées reflètent l’influence de la rue sur ces artistes et leur exploration d’autres langages plastiques.

« Rue Barcelona » vous propose de découvrir la trajectoire d’artistes initiés au graffiti qui se sont orientés vers la peinture contemporaine, comme Eos, Chanoir ou Jafet Blanch, ou d’autres médias graphiques et visuels, comme Sawe.

De plus, les œuvres d’artistes tels que Fasim, l’un des premiers graffeurs en Espagne, Debens, pionnier de la néo-géométrie murale, Mina Hamada, Zosen, Grito et Btoy, créateurs de fresques colossales, révèlent l’évolution des pratiques, du graffiti traditionnel au muralisme contemporain.

Ainsi, la confluence des styles, des techniques et des supports montre la richesse picturale et créative de ces dix artistes qui ont émergé de la rue. Leurs œuvres permettent de mieux comprendre l’influence que la ville de Barcelone a eue et continue d’avoir sur le mouvement mondial du Street Art.

« Rue Barcelona » regroupe une trentaine d’œuvres originales, ainsi que des archives et du matériel audiovisuel. Une exposition qui s’adresse aussi bien aux adeptes du graffiti et de l’art urbain qu’aux amateurs de l’art contemporain.

Artistes : Andrea Btoy – Chanoir – Debens – Eos – Fasim – Grito – Jafet Blanch – Mina Hamada – Sawe – Zosen.
 
Commissariat : Debens / Hassan Yassar

 

Téléchargez Communiqué Presse ici

« Rue Barcelona »  Galerie Deux6
Du 28 juin au 4 août

66, Avenue de la Bourdonnais – 75007 Paris
Du mardi au samedi 11h à 19h
ou sur rendez-vous au 01 83 89 21 39

Pegasus

(english text below)

Debens a fait partie des artistes invités à participer sur un spot unique sur la scène européenne : plus de 20 000m² de murs intérieurs et extérieurs, 13 bâtiments construits en béton dans les années 80 pour héberger le centre de formation national de France Télécom (Lucy-Lévis, Auvergne-Rhône-Alpes), et abandonnés depuis 1993, sont livrés à l’expression artistique « griffée Street Art ».

 

debens_street_art_city_2016_3

Debens fait son apparition avec un spectaculaire mur solo de style néo-géométrique mesurant 10m x 24m. Le bâtiment, de deux étages, était à l’époque une grande salle de formation, avec une entrée principale et de nombreuses fenêtres. Debens a voulu s’adapter à la physionomie de ses murs avec une création qui s’intègre parfaitement à sa structure et essaie de la rendre dynamique. Des figures tridimensionnelles, des circonférences qui flottent légèrement, des fausses perspectives, des ombres et des couleurs intenses font partie de cette composition colossale qu’il a réalisée en 4 jours de résidence avec de la bombe et de la peinture à l’eau.

debens_street_art_city_view


Remerciements à Gilles et Sylvie Iniesta, Germán Bel a.k.a Fasim, Taco Garavato, Ludo Basto, Kevin, Alain Blaissé et Joël Bonnard.

+Info / Communiqué de Presse FR

SAC dazzled by Debens net-geometry

Debens has been one of the artists invited to participate in a unique spot on the European scene: more than 20 000m2 of inner and outer walls, 13 concrete buildings built in the 80s to host the National Training Center of France Telecom, and abandoned since 1993, are delivered to the artistic expression “Scratched Street Art”.

Debens project is a spectacular solo wall with a net-geometric style measuring 10m x 24m. The two-storey building, was at the time a large training room, with a main entrance and many windows. Debens wanted to adapt to the physiognomy of its walls with a creation that integrates perfectly with its structure and tries to make it dynamic. Three-dimensional figures, circumferences that float slightly, false perspectives, shadows and intense colors are part of this colossal composition that he carried out in 4 days of residence with spray paint and water-based paint.

+Info /  Press release ENG