Residence Centre Hospitalier Isarien

 

Last Update 7/7/2022 : Je suis très heureux d’annoncer que le projet Culture et santé dont j’ai fait partie a été lauréat aux Trophées MNH 2022. Bravo à tous les patients et personnel soignant!

 

« 5 structures » 2021

Projet finale de ma résidence artistique avec l’ensemble des patients du Centre Hospitalier Isarien à Clermont sur l’Oise.

Je remercie les participants et les équipes soignantes des structures Trèfle, Marie Noël, Cedres bis, Fj5 et fj7 Demay, Seglas, Passerelle et Châtaigniers avec qui j’ai eu la chance de pouvoir travailler et partager avec eux tout ce temps.

Pour moi, cette peinture murale reflète l’importance du travail collectif et humain pour créer un bien commun, la construction du bien-être dans la société. Chacun des participants a apporté son savoir-faire, son engagement, ses efforts, sa persévérance, sa créativité et son espoir pour réaliser cette fresque ainsi que chacun des projets qu’on a développé ensemble.

Sans eux, cette fresque n’aurait pas existé tel qu’il est, et c’est ce qui la rend encore plus magique et spéciale.

Comme j’ai toujours évoqué, je les ai accompagnés dans ce processus, je leur ai donné les outils et certaines connaissances, mais ce sont eux qui ont fait que cette peinture devienne une réalité.

Remercier aussi Madame Roekens, Johanna Triaire et Alice Lebailly, responsables du programme culture et santé, pour leur confiance en moi et leur soutien pendant ces derniers mois.

Enfin, je tiens à exprimer ma gratitude pour chacune des expériences vécues avec eux, leur affection et leur humanité. 

Cette expérience sera pour moi inoubliable.

 
« Structure Trèfle » 2021

Structure Trèfle 

2,20 m x 4 – Centre Hospitalier Isarien, 2021

Je présente l’une des deux peintures murales que nous avons réalisées avec les patients du Centre Hospitalier Isarien de Clermont de l’Oise, un établissement public de Santé Mentale, dans le cadre du programme de résidence où je travaille depuis mars.

L’objectif de la résidence est de rapprocher les patients de la pratique de l’art urbain, de l’élaboration d’esquisses et de dessins préalables à leur matérialisation finale sur le mur.

Cette fresque appartient au groupe Trèfle, qui a entièrement réalisé la composition géométrique et le choix chromatique. Il est à noter que pour cette peinture murale, environ 18 esquisses préalables ont été réalisées jusqu’à la composition finale choisie par le groupe, qui était celle créée par Sébastien.

La composition est collective : à travers différentes activités créatives, chacun des participants a créé une composition de 6 formes géométriques, puis les a réunies pour créer une seule composition globale de 36 formes. Une fois la composition réalisée, la couleur a été exécutée, où chacun des patients a interprété la période automnale, travaillant de cette manière l’utilisation symbolique de la couleur.

La fresque est située à l’intérieur de la structure du Trèfle et a été réalisée en 5 sessions de 1h30 chacune.

En plus des deux peintures murales, un total de 4 peintures grand format a également été réalisé avec les autres groupes participants, qui seront utilisées pour décorer l’intérieur de chacune de leurs structures.

  

 

« Structure Seglas » 2021

 


2 tableaux réalisées pour le group Demay 5 HDJ7


2 Tableaux réalisées pour les groupes Châtaigniers / Passarelle  

 

 

 

 

Pegasus

(english text below)

Debens a fait partie des artistes invités à participer sur un spot unique sur la scène européenne : plus de 20 000m² de murs intérieurs et extérieurs, 13 bâtiments construits en béton dans les années 80 pour héberger le centre de formation national de France Télécom (Lucy-Lévis, Auvergne-Rhône-Alpes), et abandonnés depuis 1993, sont livrés à l’expression artistique « griffée Street Art ».

 

debens_street_art_city_2016_3

Debens fait son apparition avec un spectaculaire mur solo de style néo-géométrique mesurant 10m x 24m. Le bâtiment, de deux étages, était à l’époque une grande salle de formation, avec une entrée principale et de nombreuses fenêtres. Debens a voulu s’adapter à la physionomie de ses murs avec une création qui s’intègre parfaitement à sa structure et essaie de la rendre dynamique. Des figures tridimensionnelles, des circonférences qui flottent légèrement, des fausses perspectives, des ombres et des couleurs intenses font partie de cette composition colossale qu’il a réalisée en 4 jours de résidence avec de la bombe et de la peinture à l’eau.

debens_street_art_city_view


Remerciements à Gilles et Sylvie Iniesta, Germán Bel a.k.a Fasim, Taco Garavato, Ludo Basto, Kevin, Alain Blaissé et Joël Bonnard.

+Info / Communiqué de Presse FR

SAC dazzled by Debens net-geometry

Debens has been one of the artists invited to participate in a unique spot on the European scene: more than 20 000m2 of inner and outer walls, 13 concrete buildings built in the 80s to host the National Training Center of France Telecom, and abandoned since 1993, are delivered to the artistic expression “Scratched Street Art”.

Debens project is a spectacular solo wall with a net-geometric style measuring 10m x 24m. The two-storey building, was at the time a large training room, with a main entrance and many windows. Debens wanted to adapt to the physiognomy of its walls with a creation that integrates perfectly with its structure and tries to make it dynamic. Three-dimensional figures, circumferences that float slightly, false perspectives, shadows and intense colors are part of this colossal composition that he carried out in 4 days of residence with spray paint and water-based paint.

+Info /  Press release ENG