Galerie À Ciel Ouvert

Dans le cadre de paris plages, la Galerie À Ciel Ouvert m’a invité à peindre un cube de 1m x 1m à l’avenue de Flandre avec des artistes aux influences d’Amérique Latine comme Chanoir, Stinkfish entre d’autres pour l’année France-Colombie.

Remerciements à l’equip de Rstyle, Thibaut, François et Harvey Marshal.

Exposition entrée libre du 9 juillet au 3 septembre 2017
4 Avenue de Flandre, 75019 Paris

19657290_1165170326922043_658823365936901733_n

gaco_debens_det
unD_unB_unN_unSRésultat final de chaque face

un_D_un_B_un_N_un_SRésultat de l’ensemble des 4 faces

Pegasus

(english text below)

Debens a fait partie des artistes invités à participer sur un spot unique sur la scène européenne : plus de 20 000m² de murs intérieurs et extérieurs, 13 bâtiments construits en béton dans les années 80 pour héberger le centre de formation national de France Télécom (Lucy-Lévis, Auvergne-Rhône-Alpes), et abandonnés depuis 1993, sont livrés à l’expression artistique « griffée Street Art ».

 

debens_street_art_city_2016_3

Debens fait son apparition avec un spectaculaire mur solo de style néo-géométrique mesurant 10m x 24m. Le bâtiment, de deux étages, était à l’époque une grande salle de formation, avec une entrée principale et de nombreuses fenêtres. Debens a voulu s’adapter à la physionomie de ses murs avec une création qui s’intègre parfaitement à sa structure et essaie de la rendre dynamique. Des figures tridimensionnelles, des circonférences qui flottent légèrement, des fausses perspectives, des ombres et des couleurs intenses font partie de cette composition colossale qu’il a réalisée en 4 jours de résidence avec de la bombe et de la peinture à l’eau.

debens_street_art_city_view


Remerciements à Gilles et Sylvie Iniesta, Germán Bel a.k.a Fasim, Taco Garavato, Ludo Basto, Kevin, Alain Blaissé et Joël Bonnard.

+Info / Communiqué de Presse FR

SAC dazzled by Debens net-geometry

Debens has been one of the artists invited to participate in a unique spot on the European scene: more than 20 000m2 of inner and outer walls, 13 concrete buildings built in the 80s to host the National Training Center of France Telecom, and abandoned since 1993, are delivered to the artistic expression “Scratched Street Art”.

Debens project is a spectacular solo wall with a net-geometric style measuring 10m x 24m. The two-storey building, was at the time a large training room, with a main entrance and many windows. Debens wanted to adapt to the physiognomy of its walls with a creation that integrates perfectly with its structure and tries to make it dynamic. Three-dimensional figures, circumferences that float slightly, false perspectives, shadows and intense colors are part of this colossal composition that he carried out in 4 days of residence with spray paint and water-based paint.

+Info /  Press release ENG

 

Source

En mi última visita a Barcelona tuve la oportunidad de llevar a cabo en solitario este mural, al que he titulado “Source”, en els Jardins de les Tres Xemeneies, en el Paral·lel.

Agradecimientos a Isa y Théo, Enrique Ruez de Roll Clothing, Mr Montoto, Ciego, Ibon, Ken, Sendys y a toda la gente que tuve el placer de rencontrarme.

During my last visit to Barcelona I had the opportunity to paint a solo mural, that I have called “Source”, in the Jardins de les Tres Xemeneies (Paral·lel).

Special thanks to Isa & Théo, Enrique Ruez de Roll Clothing, Mr Montoto, Ciego, Ibon, Ken, Sendys and many other people who I was happy to see again.

 

debens_source_barcelone_web

Pic by Enrique ruez
enrique_ruez_

enrique_ruez_bPic by Enrique Ruez

Végétalisation


click to enlarge
debens_vegetation_paris

Un an après la réalisation du fresque éphémère « Métiers oubliés » les voisins et voisines du Place de la Chapelle, avec l’objectif d’améliorer et d’animer le cadre de vie, m’ont contacté pour réaliser une nouvelle fresque. Cette fois ci le matériaux utilisés ont été  la peinture acrylique et la bombe, pour ce mur mesurant 3 mètres de haut et 16 mètres de large.

À cette occasion-là, le sujet que j’ai voulu développer est l’idée de la végétation, pour essayer de donner une continuation à l’installation de végétalisation que a été mise en place dans le même passage où le mur est situé. Aussi, j’ai essayé de créer de formes douces et arrondies qui imitent des pétales, des tiges, et d’autres formes qu’on peut trouver dans les plantes et dans la nature.

Remerciements aux voisins et voisines du 28 Place de la Chapelle, à Céline Gorin, à Monsieur Sidibé, à Antoine Drouart et Agnès Landa et Thierry Lemaire.

  debens_vegetalisation_chapelle_ddebens_vegetalisation_detail_bdebens_vegetalisation_detail_hdebens_vegetalisation_detaildebens_vegetalisation_detail_c